Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

19 - 12 - 2013

Inégaux devant le tabac

Des chercheurs de l'Inserm, de l'Institut Pasteur, du CNRS et de l'Université Pierre et Marie Curie viennent de prouver chez la souris que le besoin de nicotine était fortement régulé par une mutation génétique très fréquente dans la population humaine (près de 90% des gros fumeurs).Cette mutation qui a pour effet d'inactiver partiellement le circuit de la récompense provoque une augmentation du besoin de fumer. Cette découverte ouvre une nouvelle voie pour la recherche de traitements antitabagiques.