Newsletter

Vous êtes ici

Recherche animale

27 - 01 - 2017

Greffes d’organes : la voie complexe des animaux chimères

Pour répondre à l’offre insuffisante d’organes pour les greffes, les chercheurs tentent de faire produire des organes humains par des animaux. Aujourd’hui le porc qui allie un cycle de reproduction à une croissance rapide ainsi qu’un poids proche de celui de l’humain paraît l’espèce animale la plus intéressante, ce qui n’empêche pas des études plus fondamentales chez les rongeurs.

La découverte de l’outil d’ingénierie génétique CRISPR permet de créer rapidement des modèles biologiques précis et complexes. C’est pourquoi les publications sur la production d’organes humains par des animaux chimères (composés de tissus de plusieurs espèces) sont actuellement nombreuses. Un article paru dans Nature résume les résultats les plus récents et présente à la fois les obstacles techniques qui persistent et les questions éthiques qui sont soulevées par ces modèles.