Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

10 - 04 - 2018

Fièvre hémorragique FHCC : enfin un bon modèle de la maladie humaine

La mise au point d’un modèle de la fièvre hémorragique Crimée-Congo chez le macaque va permettre de mieux étudier cette maladie pour laquelle il n’existe aujourd’hui ni traitement ni vaccin.

____________________________________

 

La fièvre hémorragique de Crimée-Congo (FHCC ou CCHF en anglais) est une zoonose provoquée par un virus transmis par des tiques. Elle touche les animaux domestiques chez lesquels elle est asymptomatique. Chez l'humain le taux de létalité varie de 10 à 40%. La contamination peut aussi se faire par contact avec des personnes ou des animaux infectés. La FHCC est endémique en Afrique, dans les Balkans, au Moyen-Orient et en Asie.

 

Il n’existe aujourd’hui ni traitement spécifique, ni vaccin. Le seul modèle animal disponible était jusqu’à présent la souris immunodéprimée.

 

Des chercheurs ont recherché la possibilité de reproduire la maladie humaine chez le singe, donnant ainsi accès à une recherche plus efficace.

 

Ils ont pour cela inoculé un virus isolé à partir du sang d’une personne décédée de la FHCC à un petit nombre de singes de trois espèces différentes (singe vert, macaque rhésus, macaque cynomolgus).

 

Seuls deux des trois macaques cynomolgus ont développé la maladie. Une étude suivante réalisée sur douze animaux de cette espèce a confirmé que l’inoculation du virus par voie intraveineuse reproduisait la maladie humaine :

  •       - incubation de 3 à 4 jours
  •       - période pré-hémorragique de 3 à 5 jours
  •       - pédiode hémorragique de 2 à 3 jours
  •       - récupération ou mort

 

 

La variabilité des réponses des animaux est comparable à celle observée chez l’humain.

 

Ce modèle va permettre d’accélérer l’étude de la FHCC et d’étudier la mise au point d’un traitement et d’un vaccin.   

 

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/crimean-congo-haemorrhagic-fever

https://www.nih.gov/news-events/news-releases/nih-scientists-develop-macaque-model-study-crimean-congo-hemorrhagic-fever

https://www.nature.com/articles/s41564-018-0141-7