Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

23 - 06 - 2014

Empêcher la douleur

Des chercheurs ont découvert chez la souris comment la bactérie responsable de l'ulcère de buruli (maladie cutanée tropicale) supprimait la douleur des lésions qu'elle provoquait. Cette bactérie sécrète une toxine, la mycolactone, qui limite la circulation de l'influx nerveux douloureux. Ce mécanisme qui est différent de celui utilisé par les antalgiques actuels va être utilisé pour découvrir de nouveaux antalgiques.