Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

02 - 05 - 2016

D'où provient l'inégalité homme-femme devant les maladies auto-immunes?

Les femmes sont plus sensibles que les hommes aux maladies auto-immunes. Des recherches menées sur des personnes et sur modèle animal (souris) ont montré que les oestrogènes diminuaient l'expression de la protéine AIRE. Or cette protéine quand elle est moins exprimée augmente la sensibilité aux maladies auto-immunes. Cette découverte ouvre la voie à une meilleure prédiction de la sensibilité aux maladies auto-immunes ainsi qu'à leur traitement.