Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

12 - 09 - 2014

Diabète et horloge biologique

Le diabète altère le fonctionnement de l'horloge biologique chez les rongeurs en parallèle à une atteinte des cellules à mélanopsine (cellules de la rétine en charge de la régulation du rythme jour-nuit). Les patients diabétiques se plaignent souvent de perturbations de l'horloge biologique (troubles du sommeil et du métabolisme). Les chercheurs vont tenter de découvrir si chez l'homme comme chez les rongeurs les cellules à mélanopsine jouent un rôle dans la perturbation de l'horloge biologique liée au diabète ou à d'autres maladies (glaucome, DMLA).