Newsletter

Vous êtes ici

Recherche fondamentale

30 - 03 - 2017

Des souris productrices de Natural Killer

Les cellules Natural Killer (NK) sont les plus agressives du système immunitaire. Ces lymphocytes repèrent les cellules cancéreuses ou infectées, se fixent dessus puis sécrètent des cytotoxiques entraînant la mort cellulaire tout en épargnant les cellules saines ; d’où l’intérêt d’étudier leur mode d’action in vivo.  

Une équipe de recherche de Kawasaki au Japon a développé une souche de souris exprimant la cytokine IL-2, glycoprotéines impliquées dans la croissance et la maturation des lymphocytes T. Après transplantation de cellules souches hématopoïétique humaine, ces souris produisent des cellules NK. Ainsi, les chercheurs peuvent disposer d’un modèle d’études in vivo des cellules tueuses.

 

Thierry Battmann