Newsletter

Vous êtes ici

Santé

09 - 02 - 2017

Des souris pour comprendre la jaunisse du nourrisson

Lors de sa naissance le nourrisson est brutalement exposé à l’air, riche en oxygène. Cela provoque une augmentation transitoire de la dégradation de l’hémoglobine en bilirubine. Cette dernière est naturellement dégradée par une enzyme, c’est la jaunisse du nourrisson. Malheureusement, il arrive que cette enzyme soit déficiente et que la bilirubine s’accumule entraînant de graves lésions cérébrales.

En remplaçant sur des souris le gène murin de l’enzyme par le gène humain, des chercheurs ont constaté que le gène humain était inhibé par une « protéine répresseur », entraînant une hyperbilirubinémie. Ce modèle animal permet d’expliquer l’accumulation de bilirubine chez certains nouveau-nés et d’envisager des traitements.