Newsletter

Vous êtes ici

Santé

21 - 03 - 2017

Des souris et des hommes dans la dépression

La dépression est une maladie qui affecte environ 350 millions de personnes. Les causes sont externes (facteurs environnementaux, sociaux) ou internes (dysfonctionnement du système endocrinien voire génétiques).

Les mécanismes cellulaires de la dépression sont encore peu connus, aussi l’étude de l'Université de Californie à San Diego est-elle intéressante. Elle porte sur une enzyme intervenant dans le métabolisme neuronal, appelée glyoxalase 1 (GLO1). Les chercheurs ont découvert que l'inhibition de cette enzyme diminuait les signes de dépression chez la souris sur des tests de comportement. Dans chacun de ces tests, l'inhibition de l'enzyme GLO1 réduit les symptômes plus rapidement que le Prozac, médicament classiquement utilisé dans cette maladie.

Ces résultats sont préliminaires mais ils ouvrent la voie à une nouvelle approche du traitement de la dépression.

 

Thierry Battmann