Newsletter

Vous êtes ici

L'hébergement

Les conditions d’hébergement des animaux dans les élevages et dans les établissements de recherche sont fixées par la réglementation pour toutes les espèces (pages 276/54 à 276/71).

 

La construction des bâtiments est précisèment encadrée. Les types et le nombre de locaux, ainsi que la qualité des matériaux sont imposés. La qualité et le taux de renouvellement de l’air ambiant doivent être contrôlés. Le niveau et la durée de l’éclairage sont imposés. 

 

Une stratégie de surveillance sanitaire doit être définie par les établissements pour garantir la bonne santé des animaux.

 

L'hébergement se fait obligatoirement en groupe (sauf si les animaux concernés sont naturellement solitaires) dans un volume dont les dimensions minimales sont fixées en fonction des espèces et des poids. Ce volume est aménagé pour donner aux animaux des possibilités de contrôler leur environnement. Bien entendu l’eau et la nourriture sont mises à disposition en qualité et en quantité satisfaisantes.

 

Les dimensions des compartiments d’hébergement sont fixées par la directive 2010/63 et seront exigibles dans toute l’Union Européenne à partir du 1er janvier 2017. Ce délai permet aux établissements de faire les travaux parfois importants pour adopter les nouvelles dimensions.

Selon ces normes une souris doit par exemple être hébergée sur une surface d’au moins 330CM², un furet sur une surface d’au moins 0,45M², un lapin de 3 à 5KG sur une surface d’au moins 0,42M², un chien de moins de 20KG sur une surface d’au moins 4M², un porc de 60KG sur une surface d’au moins 3M², un bovin de 500KG sur une surface d’au moins 9M² et un macaque doit disposer au moins de 3,6M3. Des dimensions spécifiques sont aussi imposées pour les animaux en reproduction.

Depuis plusieurs années ces nouvelles normes sont appliquées par les établissements à l’occasion de la mise à niveau ou de la création d'unités animales. On considère que tous les établissements français les auront appliquées bien avant 2017.