Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Recherche fondamentale, Santé

04 - 10 - 2017

Découverte du réseau de traitement des déchets du cerveau

Suite à sa découverte chez la souris, des chercheurs ont découvert le système lymphatique du cerveau humain.

 

Le système lymphatique est comparable au système sanguin. Il s’étend dans tout l’organisme et transporte la lymphe, un liquide translucide qui ressemble au sang mais sans les globules rouges.

 

La lymphe transporte les déchets des organes vers les ganglions lymphatiques, ces places fortes de l'immunité. C’est ainsi que le système immunitaire est informé de la présence d’agents pathogènes et peut réagir.

 

Jusqu’à très récemment on considérait que le cerveau était dépourvu de système lymphatique, posant la question de savoir comment il évacuait ses déchets et comment il interagissait avec l’immunité. Ce sont des questions fondamentales quand on s’intéresse aux maladies du cerveau.

 

 

 

 

 

Des chercheurs qui étudient la sclérose en plaques se sont intéressés à une étude qui en 2015 a montré l’existence d’un système lymphatique dans le cerveau des souris. En utilisant ces résultats ils ont recherché ce réseau chez l’humain par imagerie (IRM) et ont fini par le découvrir. Parallèlement ils ont vérifié son existence chez le singe (ouistiti).

 

Il va maintenant être possible de mieux comprendre comment peut se développer une maladie auto-immune comme la sclérose en plaques, ou des pathologies neurodégénératives dans lesquelles des déchets toxiques s’accumulent comme Alzheimer.