Newsletter

Vous êtes ici

Santé

10 - 07 - 2017

Cytomégalovirus : protéger la mère et l’enfant

Le cytomégalovirus (CMV) est un virus herpès le plus souvent sans conséquence. Mais une primo-infection chez la femme enceinte crée un risque d’avortement ou d’atteinte neurologique grave du fœtus. Il n’existe pas de vaccin et l’hygiène renforcée est la seule protection. 

Une étude menée sur un modèle d’infection chez des femelles macaques séronégatives, a montré que des anticorps anti-CMV efficaces, empêchaient les avortements et évitaient la transmission du virus au fœtus. C’est une information importante qui rassure sur l’efficacité que pourrait avoir un vaccin, qui reste à mettre au point.