Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

13 - 12 - 2017

Comment se préparent les prothèses musculaires de demain

La recherche suisse vient de bénéficier d’un support financier important pour développer un centre de recherche sur des prothèses d’assistance musculaire.

 

La recherche sur les prothèses musculaires est peu connue. Dans ce domaine, les chercheurs tentent de fabriquer des aides à la contraction cardiaque pour les cœurs défaillants, à la reconstruction faciale chez les personnes brulées ou au fonctionnement du méat urinaire.

 

La fondation Werner Siemens vient de donner 12 millions d’euros pour développer un Centre pour muscles artificiels dédié à l’ensemble de ces projets ce qui va permettre de les accélérer.

 

Le premier projet concerne le cœur. Il s’agit de créer un tube qui une fois fixé sur l’aorte à proximité du cœur l’aidera à pomper le sang. C’est un besoin vital en cas de défaillance cardiaque.

 

Cet tube sera fixé à l’extérieur de l’aorte et ne sera en contact ni avec le sang ni avec le cœur.

 

Constitué d’une série d’anneaux de polymère électroactif diélectrique, alimenté par une batterie externe, il sera animé d’un mouvement optimal pour faire circuler le sang.

 

 

 

 

Un fois le tube fonctionnel, il est prévu une première étape de tests sur banc d’essai, puis sur animaux. La décision sur la viabilité de cette technique sera prise à ce moment. Si tout se passe bien, les essais chez le patient pourront alors débuter.