Newsletter

Vous êtes ici

Institutions

20 - 10 - 2016

Comment mesure-t-on le risque «perturbateur endocrinien» ?

Une étude publiée dans une revue médicale britannique évalue l’impact économique des perturbateurs endocriniens (PE) à 340 milliards de dollars par an pour les USA et 217 milliards de dollars par an pour l’Union européenne (UE). Les produits ignifugeants seraient les principaux responsables de la différence (266 milliards aux USA contre 13 milliards en UE). Par ailleurs les pesticides organophosphorés seraient responsables de plus de 50% de l’impact en UE, alors qu’aux USA ils n’en représenteraient que 12%. Les auteurs demandent une meilleure évaluation des PE et des mesures de prévention.

 

L’EFSA a fait le point sur les méthodes d’évaluation du potentiel PE des produits chimiques dans un document scientifique très complet. La place centrale des modèles in vivo y est présentée et expliquée.