Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

21 - 09 - 2017

Cancers du cerveau : supprimer une protéine nécessaire à leur croissance

Des études sur modèle souris ont montré que la suppression de la protéine neuronale neuroligin-3 entrainait l’arrêt de la croissance de certains cancers du cerveau.

 

Les gliomes agressifs sont des tumeurs malignes du cerveau qui incluent les glioblastomes de l’adulte et de l’enfant et dont les taux de survie à 5 ans vont de 60% à 0% selon le type de tumeur. De nombreuses équipes de recherche cherchent des moyens de ralentir ou stopper la progression de ces cancers.

 

Des études chez le patient ont montré en 2015 que la neuroligine-3 (NLGN3), une protéine qui intervient dans la plasticité du cerveau, favorisait la croissance de gliomes agressifs.

 

 

 

 

Aujourd’hui les mêmes chercheurs ont publié une étude dans laquelle des souris transgéniques dépourvues de NLGN3 et des souris non transgéniques, ont reçu des greffes de gliomes humains agressifs.

 

Chez les souris non dépourvues de NLGN3 (non transgéniques) les tumeurs greffées se sont rapidement développées.

 

Chez les souris transgéniques dépourvues de NLGN3, quel que soit le type de gliome, les cellules tumorales n’ont pas proliféré et les tumeurs ont stagné. Cependant les tumeurs n’ont pas été détruites et dans certains cas, elles ont recommencé à se développer après plusieurs mois.

 

Un inhibiteur de NLGN3 actuellement en développement a été testé sur des souris non transgéniques et on a retrouvé un fort ralentissement de la croissance des gliomes.

 

Ces travaux font avancer la possibilité d’améliorer la médecine des gliomes agressifs via l’inhibition de la sécrétion de NLGN3. Ils vont se poursuivre.