Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

07 - 05 - 2018

Cancer du sein : une nouvelle cible ?

La protéine AXL prépare les cellules tumorales à devenir métastatiques. Son inhibition diminue le nombre de métastases sur modèle souris de cancer du sein HER2+.

_________________________________

 

Le cancer du sein HER2 positif (HER2+) représente 15 à 20% des cancers du sein. La chimiothérapie et les traitements ciblant le récepteur HER2 ont permis de diminuer de façon importante la mortalité liée à ce cancer. Cependant certaines patientes ne répondent pas à ces traitements ou rechutent avec une maladie métastatique résistante.

 

 

Des chercheurs ont étudié le rôle joué par la protéine AXL dans le processus de métastase du cancer HER2+.

 

La protéine AXL est un marqueur des cancers du sein triple négatifs qui semble aussi lié à une évolution défavorable de tous les types de cancers du sein. Par ailleurs cette protéine est suspectée d’être liée à une modification des cellules cancéreuses qui les dirige d’un profil épithélial vers un profil mésenchymateux, c’est-à-dire favorable aux métastases.

 

Dans cette étude, les chercheurs ont pu vérifier qu’un taux élevé d’AXL était corrélé à des métastases dans le cancer HER2+.

Ils ont aussi observé in vitro sur cellules humaines qu'AXL promouvait le profil mésenchymateux des cellules tumorales HER2+.

Ils ont enfin découvert sur modèle souris de greffe de tumeur du sein HER2+ qu’une inhibition d’AXL réduisait les métastases sans modifier la tumeur initiale.

 

Ces découvertes in vitro et in vivo indiquent qu’un traitement qui ciblerait la protéine AXL pourrait réduire les métastases dans le cancer du sein HER2+, ainsi que probablement dans d’autres cancers du sein à pronostic défavorable comme les cancers triple négatifs.

  

https://www.eurekalert.org/pub_releases/2018-05/uom-bcd050418.php

https://www.cell.com/cell-reports/fulltext/S2211-1247(18)30548-5