Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Recherche animale. Si vous le souhaitez, vous pouvez visualiser un exemple

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

11 - 09 - 2017

Cancer du poumon : une piste pour éviter des rechutes

Des chercheurs danois ont découvert in vitro et sur modèle souris une stratégie pour diminuer les rechutes fréquentes après traitement du cancer du poumon

 

Le cancer du poumon est celui qui cause le plus de morts dans le monde. Les inhibiteurs de tyrosine kinase EGFR sont un traitement récent qui bloque la croissance des tumeurs pour une catégorie qui représente 17% des cancers du poumon. Malheureusement les cellules cancéreuses trouvent une autre voie pour se multiplier et l’effet du traitement ne dépasse pas une année chez de nombreux patients.

 

Bien que plus de dix adaptations différentes permettent aux cellules de devenir résistantes, les chercheurs de l’Université du Danemark du Sud ont découvert que toutes utilisaient un même mécanisme : la voie AKT qui supprime la réponse aux inhibiteurs de tyrosine kinase.

 

 

 

Des tests menés in vitro et sur modèles murins ont montré que les inhibiteurs AKT permettaient de stopper la croissance des tumeurs résistantes.

 

Il existe déjà un médicament inhibiteur AKT sur le marché. Les chercheurs estiment donc qu’un essai clinique pourrait démarrer très rapidement. Il permettrait de vérifier si leurs résultats son transposables chez le patient et dans ce cas de mieux soigner les personnes atteintes du cancer du poumon.