Newsletter

Vous êtes ici

Recherche animale, Santé

04 - 02 - 2015

Cancer de l’ovaire : deux gènes identifiés

« Le cancer de l’ovaire provoque peu de symptômes et de ce fait, il est souvent diagnostiqué de façon tardive », selon l’INCa. Des chercheurs ont trouvé une piste qui pourrait conduire à un diagnostic précoce de cette maladie : lorsque les gènes ARID1A et PIK3CA sont sujets à des mutations, le risque de cancer de l’ovaire augmente. L’étude a été réalisée sur un modèle de souris mimant la tumeur humaine.