Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Institutions, Recherche fondamentale, Santé

28 - 03 - 2018

The Brain Prize 2018

Le Brain Prize (Prix du Cerveau) est attribué chaque année par la Fondation Lundbeck à un ou plusieurs scientifiques qui se sont distingués par un apport exceptionnel aux neurosciences.

______________________________________

 

En 2018 le Brain Prize a été attribué à quatre chercheurs qui ont découvert comment la protéine amyloïde s’accumule dans le cerveau et mène à la mort cellulaire. Ces connaissances font progresser vers le diagnostic et le traitement de la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies neurodégénératives.

 

 

 

Le Professeur John Hardy en utilisant un modèle de souris transgénique de maladie neurodégénérative, a montré qu’un déséquilibre entre la production et l’élimination de la protéine amyloïde entrainait son accumulation.

 

Le Professeur Bart de Strooper a utilisé des cellules de patients et des modèles animaux transgéniques pour montrer que les mutations du gène de la préseniline participaient à l’apparition de la maladie d’Alzheimer en aidant à la production de protéine amyloïde anormale.

  

Le Professeur Christian Haas a utilisé des souris transgéniques pour montrer comment l’accumulation de protéine amyloïde menait à la mort cellulaire et à la perte de mémoire. Il a montré comment des mutations génétiques rares observées dans des familles provoquaient des formes très agressives de la maladie d’Alzheimer.

 

Le Professeur Michel Goedert a montré à l’aide de tissus humains, de souris transgéniques, de cultures cellulaires et de protéines purifiées, comment la protéine Tau devenait insoluble, ce qui est à la source de la neurodégénérescence.  

 

https://www.lundbeckfonden.com/thebrainprize/

http://www.understandinganimalresearch.org.uk/news/communications-media/alzheimers-researchers-win-2018-brain-prize/