Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

29 - 11 - 2013

Alimentation et chimiothérapie

Des chercheurs français ont prouvé dans une étude menée chez le rat qu'on pouvait supprimer les douleurs neuropathiques causées par la chimiothérapie à l'oxaliplatine en modifiant l'alimentation. Il a suffit de supprimer les polyamines (produits présents dans l'alimentation) suspectées de jouer un rôle dans la conduction nerveuse de la douleur, pour éviter l'apparition des douleurs neuropathiques. Un essai est en cours chez l'homme.