Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

20 - 08 - 2013

Alcoolisme et dopamine

Une étude menée par scintigraphie cérébrale chez des buveurs a montré que les personnes les plus sensibles à l'alcool présentaient la plus forte réponse dopaminergique. Cette réponse stimule la recherche de récompense et peut encourager à boire davantage. Cet effet de l'alcool sur la sécrétion de dopamine est déjà connu chez les animaux.