Newsletter

Vous êtes ici

10 définitions pour mieux comprendre la recherche animale

10 définitions pour mieux comprendre la recherche animale

 1)    Le principe des 3R est une règle en expérimentation animale qui vise à Réduire au minimum le nombre d'animaux utilisés, à Raffiner ou diminuer autant que possible douleur et souffrance, et à Remplacer les modèles animaux lorsque cela est faisable. La réglementation exige la mise en pratique systématique de ce principe. 2)    Une animalerie est destinée à l'hébergement des animaux de laboratoire, elle doit respecter des règlements stricts pour assurer l’origine, la traçabilité et la bonne santé des animaux. D’ailleurs, tout établissement éleveur, fournisseur ou utilisateur d'animaux de laboratoire doit être agréé. 3)    La phase préclinique est une étape clé du développement de nouveaux médicaments. Les études précliniques permettent de comprendre le mode d’action du médicament, de tester l’efficacité et la toxicité des molécules sur l’animal et sur des cellules in vitro avant de passer aux essais cliniques chez l’homme. 4)    L’expression in silico désigne les recherches réalisées grâce à des modèles et simulations informatiques. 5)    Les essais in vitro se réalisent dans un milieu artificiel au laboratoire. Par exemple : des tests sur des cultures de cellules humaines. 6)    L’expression latine in vivo comprend tous les essais pratiqués sur un organisme vivant, contrairement à in vitro ou in silico. 7)    Une méthode alternative est un procédé expérimental qui met en pratique le principe des 3R et qui permet donc d'améliorer, réduire ou supprimer l’emploi d'animaux. Comment ? Grâce à des techniques non invasives comme l’IRM ou par un criblage in vitro en amont des essais chez l’animal. 8)    Une méthode substitutive fait partie des méthodes alternatives. C’est une démarche expérimentale qui supprime complètement l’emploi d’animaux de laboratoire. Elle est toujours difficile et longue à mettre au point. 9)    Le concept One health, ou « Une seule santé » en français, a été créé en réponse à l’augmentation du nombre des crises sanitaires d'origine animale et aux limites des approches conventionnelles sur les maladies infectieuses. Il vise à renforcer les liens entre santé humaine, santé animale et gestion de l’environnement. 10) Les zoonoses sont des maladies animales transmissibles à l’homme et vice-versa. Par exemple : la rage, la grippe aviaire, la maladie de Lyme ou encore la tuberculose.  Pour en savoir plus : regardez nos interviews avec des experts en recherche animale. Cliquez ici pour télécharger la fiche pratique en format pdf.