Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Recherche animale. Si vous le souhaitez, vous pouvez visualiser un exemple

Vous êtes ici

Actualités

Les USA à l’œuvre pour améliorer la reproductibilité des études précliniques

Avancées scientifiques

20 - 02 - 2017

Les USA à l’œuvre pour améliorer la reproductibilité des études précliniques

GBSI (Global Biological Standards Institute) regroupe aux USA des établissements de recherche publics et privés ainsi que des fondations. GBSI a été fondé en 2013. Il vise à améliorer la reproductibilité des études précliniques. Après avoir publié en 2013 un état des lieux et des urgences et il y a un an son plan d’action Reproducibility 2020, cet institut publie aujourd’hui son premier rapport sur les progrès et les priorités. Les priorités portent sur les protocoles et les statistiques, les réactifs et matériels, les procédures et les rapports.

Sur ce sujet voir aussi notre Actualité récente.

A la découverte de nouveaux antibiotiques

Santé

17 - 02 - 2017

A la découverte de nouveaux antibiotiques

La lutte contre l’antibiorésistance passe par un usage maitrisé des antibiotiques existants, mais aussi par la découverte de nouveaux antibiotiques.

L’épidermicin est un peptide à activité antibactérienne découvert en 2012. Il agit contre les staphylocoques et les streptocoques. Les études précliniques in vitro et in vivo sont en cours pour déterminer son potentiel comme antibiotique à usage médical.

Ainsi une étude publiée ce jour a montré son efficacité pour éradiquer en une seule administration locale les staphylocoques résistants à la méthicilline (MRSA) des cavités nasales d’un modèle rongeur. La recherche se poursuit.

Traiter une myopathie du jeune enfant

Santé

16 - 02 - 2017

Traiter une myopathie du jeune enfant

La myopathie myotubulaire provoque une déficience musculaire sévère fréquemment suivie d’une défaillance respiratoire mortelle chez le jeune enfant. La faisabilité d’une thérapie génique de cette maladie a été démontrée en 2014 chez la souris et le chien par le Généthon, le laboratoire de l’AFM-Téléthon, en collaboration avec deux universités américaines.

Une nouvelle étude menée chez le chien qui vise à choisir les doses et à tester des modalités d’injection compatibles avec les essais cliniques vient d’être publiée. Le traitement a été bien toléré, a largement prolongé l’espérance de vie des animaux et corrigé la faiblesse musculaire. Ces résultats encouragent le passage à un essai clinique.

CNRS : détecter et caractériser les polluants et les perturbateurs endocriniens

Avancées scientifiques

15 - 02 - 2017

CNRS : détecter et caractériser les polluants et les perturbateurs endocriniens

 

CNRS La Radio a organisé autour de trois chercheurs une émission concernant l’état des connaissances sur la détection et la caractérisation des propriétés des métaux lourds et des perturbateurs endocriniens. Si ce sujet important vous intéresse, cette émission est faite pour vous. Vous découvrirez le rôle irremplaçable des formes immatures d’animaux aquatiques (têtards et alevins) dans la collecte d’information sur les polluants de notre environnement.

Traiter les sarcomes de l’homme et du chien

Recherche animale

14 - 02 - 2017

Traiter les sarcomes de l’homme et du chien

L’hémangiosarcome est un cancer incurable du chien très proche du sarcome humain. eBAT est une substance qui cible le récepteur EGFR lié à ces cancers et qui élimine spécifiquement in vitro les cellules tumorales.

Un essai clinique réalisé sur 23 chiens atteints d’hémangiosarcome vient de montrer une augmentation de la survie chez les animaux traités par eBAT. Ces résultats encouragent la recherche sur ce type de substance pour le traitement des cancers à cible EGFR chez l’humain et chez le chien.