Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Recherche animale. Si vous le souhaitez, vous pouvez visualiser un exemple

D’après l’OMS, l’incidence du paludisme, transmis à l’homme par la piqûre d’un moustique femelle (photo), et le taux de mortalité ont respectivement baissé de 37 % et 60 % à l’échelle mondiale, entre 2000 et 2015. © James D. Gathany

AVANCéES SCIENTIFIQUES, SANTé

27 - 06 - 2016

La résistance à l’artémisinine est confinée en Asie du Sud-Est 

On craignait une nouvelle résistance du Plasmodium falciparum (le parasite du paludisme) à l’artémisinine (le principal antipaludéen actuel) en Afrique subsaharienne, mais une cartographie mondiale réalisée par les Instituts Pasteur parisien et cambodgien a certifié le confinement de cette résistance en Asie du Sud-Est. Un soulagement pour les Africains et les chercheurs, qui peuvent désormais surveiller la propagation du parasite grâce à cette carte.

Toucan, perroquet, rhinocéros… Le zoo de Buenos Aires transfèrera tous ses pensionnaires dès le mois de juillet 2016, excepté les animaux plus âgés et fragiles. Parmi eux : Sandra, une femelle orang-outan de 29 ans. ©Joaobalao/Pixabay

BIEN-êTRE ANIMAL

27 - 06 - 2016

2 500 animaux sauvages bientôt délivrés !

 Fort critiqué pour ses mauvaises conditions de détention, le zoo de Buenos Aires, en Argentine, devra libérer presque tous ses pensionnaires, soit 2 500 animaux sauvages, dans des réserves naturelles ou dans des sanctuaires argentins. La ville le transformera ensuite en parc écologique pour accueillir et réhabiliter des animaux issus de trafics. Une très bonne nouvelle !

La France produit environ 25 millions de porcs chaque année, depuis 10 ans (source : www.la-viande.fr). © Marie-Anaïs Lien/AF News Agency/Pixabay

AVANCéES SCIENTIFIQUES, BIEN-êTRE ANIMAL, RECHERCHE ANIMALE

24 - 06 - 2016

Un nouveau projet en faveur de la santé animale !

Face à la demande mondiale croissante en protéines animales, l’Union européenne a financé le projet RAPIDIA-FIELD pour mettre en place des tests de diagnostic et des systèmes de surveillance des maladies infectieuses, plus rapides et moins coûteux, dans l’exploitation agricole. Cela permettra aux agriculteurs de détecter des pathologies aux syndromes cliniques semblables, comme la fièvre aphteuse ou la peste porcine classique, à l’aide de simples tests portables.

Carte de la France, surmontée du logo de l’Union européenne

RECHERCHE ANIMALE

22 - 06 - 2016

D’où proviennent les animaux utilisés en recherche ?

D’après l’enquête statistique du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, 97,2 % des animaux utilisés à des fins scientifiques en 2014, dans les domaines de la recherche, du contrôle qualité…, sont nés dans l’Union européenne. Ils proviennent soit d’établissements éleveurs ou fournisseurs agréés soit d’établissements eux-mêmes utilisateurs.

Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant.

Les infographies

Infographie sur les méthodes de substitution

AVANT/APRÈS : les méthodes alternatives substitutives

On vous présente 3 méthodes alternatives in vitro qui remplacent les essais sur les animaux.